Formations et séminaires

Le CFDA a mis en place une série de formations touchant divers domaines, en particulier des formations en droit international des droits de l’Homme, des formations en documentation des violations des droits de l’Homme, des formations en communication et en techniques de plaidoyer.

Par ailleurs, le CFDA organise de nombreux débats et rencontres sur la thématique des disparitions forcées et la justice transitionnelle.

Formations en droit international des droits de l’Homme

$title

Par les formations en droit international des droits de l’Homme, le CFDA a pour objectif de sensibiliser et de former des avocats et des juristes à l’utilisation du droit international et à la saisine des mécanismes internationaux de protection des droits de l’Homme et ce afin d’améliorer l’accès à la justice des victimes de violations, y compris des défenseurs des droits de l’Homme, et d’accroître la visibilité de ces violations.

Le CFDA a mis un place un cycle de formations composé de plusieurs séances abordant différentes thématiques. Ces formations sont assurées par des formateurs experts en droit international.

Formations en documentation des violations des droits de l’Homme

$title

Dans le cadre de sa stratégie de renforcement des capacités des défenseurs des droits de l’Homme, le CFDA organise des formations en documentation des violations des droits de l’Homme adressées à des acteurs de la société civile souhaitant acquérir les techniques nécessaires pour repérer et identifier les violations des droits de l’Homme.

Ces formations ont pour but de permettre aux participants de répertorier une violation et agir rapidement et efficacement. Sont abordés la définition des droits de l’Homme, ses sources et les principales normes, la méthodologie à suivre pour documenter une violation et ses différentes sources d’information. Les participants apprennent à mener un entretien et, ensuite, à suivre une méthodologie pour documenter les violation constatées de manière fiable et précise.

Des formations en documentation ont déjà eu lieu à Alger, Blida, Laghouat et Oran.

Formations en communication et en techniques de plaidoyer

$title

Dispensées par des professionnels de la communication, ces formations ont pour objectif de renforcer les compétences des militants et des défenseurs des droits de l’Homme afin d’améliorer la visibilité de leurs associations et de leurs actions.

Plusieurs aspects de la communication sont étudiés, comme par exemple l’utilisation efficace des réseaux sociaux, les stratégies de plaidoyer, les règles de la communication interne et externe, les relations avec la presse et les relations publiques, l’organisation d’un évènement et le lobbying auprès des instances nationales, régionales et internationales.

Formations en techniques d’entretien

$title

Depuis plusieurs années, le CFDA est en contact avec l’Equipo Argentino de Antropologia Forense (EAAF) et l’Equipo Peruano de Antropologia Forense (EPAF) pour mettre en place des formations sur les techniques d’entretien, l’établissement d’une base de données et le prélèvement ADN. Ces formations s’adressent à des professionnels de la santé, de militants et de membres de la Coalition des associations des victimes des années 90.

Le recueil d’information nécessite un travail non seulement minutieux mais également délicat dans la mesure où nombreuses familles sont, jusqu’à ce jour,  persuadées que leurs proches sont encore vivants. Cette formation permet aux bénéficiaires de mieux appréhender les entretiens avec les familles sans leur faire vivre un autre traumatisme et de recueillir des informations précises à retranscrire dans une grille d’entretien, avant de les enregistrer dans une base de données sécurisée.

Ces formations, organisées à Alger, tendent à centraliser les informations précises sur les disparus avec l’objectif que des enquêtes soient un jour ouvertes par les autorités algériennes grâce à toutes les informations obtenues.

Séminaires

$title

Le CFDA organise des journées de réflexion sur l’établissement de la Vérité en se basant sur les mécanismes de justice transitionnelle et les expériences des différents pays qui ont eu à connaître la pratique de la disparition forcée. Ces journées de réflexion peuvent prendre la forme de Forum atelier, de séminaires ou de tables rondes. Ces séminaires se déroulent sur une journée ou deux selon le thème. Ils portent toujours sur les expériences des associations des familles de disparu(e)s à travers le monde, la mobilisation des victimes, les obstacles rencontrés, l’élargissement des notions de Vérité et de Justice et la lutte contre l’impunité.

Derniers séminaires:

  • Mars 2016: « Les disparitions en Algérie: un crime contre l’humanité »
  • Janvier 2015: « Déni de vérité en Algérie: tombes sous X, charniers et le refus de la mise en œuvre des recommandations du Comité des droits de l’Homme »